Aller au contenu

Appel à contributions

Au-delà du PIB : passé, présent et visions pour l’avenir

L’objectif des conférences CESS (Conference of European Statistics Stakeholders) est de renforcer le dialogue entre les producteurs, les méthodologues et les utilisateurs des statistiques européennes : identifier les besoins des utilisateurs, partager les bonnes pratiques des producteurs, explorer de nouvelles idées en matière de collecte et d’analyse de données. L’édition 2024 sera organisée conjointement, sous l’égide de l’Esac, par l’Insee, la Banque de France, Eurostat et la BCE. L’École d’économie de Paris (PSE) ainsi que les institutions jouant un rôle clef dans la statistique publique en France (Cnis, CASD) y participeront également.

Le thème général de cette conférence 2024 sera « au-delà du PIB ». Ce concept a déjà une longue histoire, mais le besoin d’une meilleure évaluation de « ce qui compte » est devenu de plus en plus pressant ces derniers temps : la nécessité de mieux suivre les conséquences des chocs sanitaires, économiques et géopolitiques, la prise de conscience croissante des défis climatiques, la nécessité d’aborder d’autres changements structurels dans l’organisation de l’activité économique (numérisation, mondialisation). De nombreuses initiatives ont été prises pour enrichir les indicateurs économiques et obtenir une vision plus large du bien-être et de sa soutenabilité. Le moment semble venu de faire le point sur les évolutions récentes, d’examiner l’utilisation par les utilisateurs de ces indicateurs qui sont essentiels pour les politiques publiques et de discuter de la voie à suivre avec toutes les parties prenantes. À titre d’exemple, la révision du système de comptabilité nationale, qui fait actuellement l’objet de discussions au niveau des Nations unies, approuvera de nombreux changements liés à la nécessité d’aller au-delà du PIB. Mais l’ordre du jour est bien sûr beaucoup plus large, et la conférence pourrait aborder d’autres sujets, tels que les indicateurs alternatifs, les questions théoriques et méthodologiques, les nouvelles dimensions de l’analyse, etc.

Nous encourageons tous les acteurs de la statistique (producteurs, utilisateurs, chercheurs) à participer en soumettant une contribution. Les propositions qui favorisent et facilitent l’échange entre ces groupes d’acteurs seront très appréciées. Voici une liste non exhaustive de thèmes qui peuvent être pertinents :

Questions de répartition
  • L’inflation par groupes
  • Comptes nationaux distributifs
  • Inégalités de prévision

La mondialisation et le problème de la localisation des revenus, de la production et des actifs

L’économie numérique
  • Mesure de la productivité
  • Mesure de la qualité
  • Services quasi-gratuits
Mesurer le coût du verdissement de l’économie
  • Biens et équipements durables (voitures, chauffage, isolation…)
  • Évolution des préférences (vers les produits verts)
  • Dépenses défensives (adaptation au changement climatique)
  • Limites vertes et finances vertes
La valeur des activités non marchandes
  • Biens et services publics
  • Services et production à domicile
  • Les soins informels dans une population vieillissante
Comptes nationaux et protection sociale
  • Inflation et perception du niveau de vie
  • Bien-être intertemporel, revenu et richesse
  • Revenu national corrigé des inégalités et PIB en termes réels
  • La valeur des loisirs, le coût du chômage
  • Inclusion financière
Développement durable
  • PIB vert
  • Économies nettes ajustées et indicateurs de soutenabilité connexes
  • Évaluation des actifs naturels et de la biodiversité
  • Valorisation du capital humain
Indicateurs alternatifs
  • Indicateurs subjectifs
  • Conditions de vie et capacités
  • Revenu équivalent et indicateurs monétaires connexes
  • Indicateurs synthétiques
Nouvelles sources de données
  • Accès aux données privées et administratives
  • Accès des chercheurs aux microdonnées
  • Assurance de la qualité des données
  • Intégration des données
  • Méthodes de big data et d’IA
  • L’expérience de la crise Covid

Veuillez soumettre un résumé de 3 pages maximum au format PDF.

Si l’article a été rédigé par plus d’un auteur, merci d’avance de bien vouloir saisir la liste complète des auteurs dans le champ du formulaire prévu à cet effet.

Si vous souhaitez proposer ou organiser une session, n’hésitez pas à envoyer un message en utilisant le formulaire de contact au bas de la page.

Formulaire d’appel à contributions


Date limite pour soumission d’un résumé : 31 mai 2024

    Les champs signalés par une étoile (*) sont obligatoires.